xL'accompagnement, c'est quoi ?

"L'accompagnement - être avec - est une relation avec l'autre qu'on rencontre et avec qui on fait un bout de chemin. C'est l'autre qui décide du but de la promenade. Accompagner, c'est être personne ressource pour que l'autre trace son chemin. C'est l'aider à vivre son trajet et non pas lui donner une trajectoire à réaliser." Michel Vial (Université de Provence)

C'est aussi...

    • Libérer : Donner la possibilité à une personne de déployer ses ailes,
      le pouvoir d'agir quelque soit la situation.
    • Valoriser : Repérer les points positifs, les points d'appui sur lesquels
      il est possible de faire progresser un individu.
    • Restaurer : Faire appel à la résilience pour ne pas rester ancré dans
      un passé et se projeter sur quelque chose de nouveau.

En somme, l'accompagnement peut se définir comme une relation d'aide visant à favoriser la réalisation d'un projet personnel ou professionnel, à développer de nouvelles compétences ou à surmonter une difficulté. Le libre choix de l'accompagné est la garantie d'une relation paritaire.

L'accompagnement se fonde sur des valeurs et des principes que l'on puisera en particulier dans le constructivisme et l'humanisme, et qui sont à l'origine de la déontologie de l'accompagnateur.

Dans cette activité, c'est la relation qui est première mais elle est contractualisée, temporaire et implique un engagement de part et d'autre dans un mouvement.

A qui s'adresse l'accompagnement ?

 

L'accompagnement s'adresse à tous ceux qui souhaitent être accompagnés dans une pèriode de transition pour :

  • Trouver ou retrouver leur vocation
  • Mettre en place de nouveaux projets
  • Concrétiser leurs capacités
  • Découvrir et utiliser toutes leurs ressources
  • S'orienter, acquérir de nouvelles compétences
  • Atteindre leurs objectifs à moyen et long terme
  • Etablir et concrétiser leur choix
Comment cela se passe-t-il ?  

L'accompagnement est une relation unissant deux partenaires sur la base d'un rapport de confiance, fondée sur la liberté de deux contractants, et notamment de la personne accompagnée. Celle-ci doit être à l'origine de la relation en exprimant la demande. Elle peut donc à tout moment la révoquer.

Le premier entretien a pour but de clarifier la demande . Il a également pour objectif de recueillir des informations et de faire "l'état des lieux" (analyse de l'existant), d'identifier des points forts, des points faibles et des axes d'évolution. Enfin, il doit permettre de définir les modalités de l'accompagnement. La formalisation d'un contrat est établi à l'issu de ce premier entretien.

 
Claude Guillemet © copyright 2007 - Conception / réalisation : Samuel Mordant.